fbpx

Comment comparer les ballons d’eau chaude? Contenance et prix…

Comment comparer les ballons d’eau chaude? Contenance et prix…

A partager sans modération!

Vous prévoyez d’acheter un nouveau chauffe-eau ? Pour vous aider à planifier votre budget, voici un aperçu des prix d’un ballon d’eau chaude en fonction du modèle.

Le prix d’un ballon d’eau chaude est un critère déterminant pour son achat. Il varie sensiblement en fonction du modèle choisi. Par exemple, le prix d’un chauffe-eau au gaz est différent de celui d’un cumulus électrique. 

Tout comme un ballon d’eau chaude de 250 litres est plus cher qu’un autre modèle de 100 litres. Afin de préparer votre budget, nous vous proposons de découvrir le prix pour chaque modèle.

Prix d’un ballon d’eau chaude : des tarifs différents entre chauffe-eau électrique et à gaz

Un ballon d’eau chaude prix neuf à gaz et un cumulus électrique ont chacun leurs avantages. En termes de prix, le premier peut être plus intéressant à l’utilisation, le second à l’achat.

Le ballon d’eau chaude électrique

Le prix d’un ballon électrique dépend du modèle. On distingue deux types de cumulus électriques sur le marché. Les uns sont dotés d’une résistance stéatite blindée, les autres sont équipés d’une résistance immergée.

Sur un cumulus à résistance stéatite, celle-ci est protégée du calcaire et de l’eau par un tube de type fourreau. Vous n’aurez donc pas besoin de la remplacer régulièrement.

En revanche, avec une résistance immergée, celle-ci est en permanence en contact avec l’eau. Au fil des années, elle peut être entartrée. Cela vous oblige à la remplacer et à vider votre cuve plus souvent.

Les modèles à résistance stéatite s’avèrent donc plus intéressants. D’ailleurs, ils offrent une durée de vie optimale. Cependant, le prix ballon eau chaude électrique à résistance stéatite est bien plus élevé que celui d’un modèle à résistance immergée.

Le ballon d’eau chaude à gaz

Le ballon d’eau chaude à gaz se démarque par un temps de chauffe relativement plus court. Toutefois, l’installation est plus complexe. En effet, vous devez le relier à une cheminée, pour un ballon d’eau chaude à sortie cheminée. Dans le cas d’un ballon d’eau chaude à sortie ventouse, l’installation doit se faire sur un mur extérieur.

Elle requiert ainsi l’aide d’un professionnel. Ceci vous évite les problèmes lors de l’utilisation, tels qu’une fuite de gaz. Sur Upkay, vous pouvez trouver de nombreux plombiers chauffagistes qualifiés, en mesure de vous aider pour l’installation de votre chauffe-eau à gaz.

Prix chauffe-eau gaz VS prix ballon électrique

À l’achat ballon eau chaude selon le modèle d’un cumulus électrique est moins cher qu’un chauffe-eau à gaz. En effet, le prix d’un ballon d’eau chaude électrique oscille entre 200 euros et 1 500 euros. En revanche, un ballon d’eau chaude à gaz coûte entre 400 euros et 3 000 euros.

En termes de consommation, c’est plutôt l’inverse. Effectivement, le prix de revient est moins élevé pour le gaz. Toutefois, si vous êtes dans l’obligation d’utiliser un cumulus électrique, vous pouvez profiter des heures creuses pour faire des économies.

Un cumulus (ou chauffe-eau à accumulation) a l’avantage de disposer d’une cuve de stockage. L’eau est alors chauffée au sein de ce conteneur avant d’être distribuée par les robinets. En revanche, sur un chauffe-eau instantané, elle circule directement par le serpentin et est chauffée lors de son passage.

Vous avez ainsi la possibilité de chauffer l’eau de votre cumulus en permanence ou à des heures spécifiques. Par exemple durant la nuit ou pendant les heures creuses. Le matin, vous obtiendrez, sans problème, de l’eau chaude.

Prix d’un ballon eau chaude : les alternatives à l’électricité et au gaz

Certes, les cumulus électriques ou à gaz sont les modèles les plus courants. Mais il existe des solutions alternatives. À savoir :

–          Le ballon d’eau chaude solaire ;

–          Le ballon d’eau chaude thermodynamique ;

–          Le ballon d’eau chaude à échangeur.

Le ballon d’eau chaude solaire

Le ballon d’eau chaude solaire est équipé de capteurs solaires posés en toiture qui récupèrent la chaleur du soleil au moyen d’un liquide calorifuge antigel. Ces panneaux disposent d’un revêtement sélectif qui stocke l’énergie solaire. Le prix d’une instalation avec ballon d’eau chaude solaire oscille entre 3 800 euros et 5 500 euros, pose comprise, pour un modèle de 200 à 300 litres.

Le ballon d’eau chaude thermodynamique

Le ballon d’eau chaude thermodynamique a un fonctionnement identique à celui d’une pompe à chaleur. Il récupère les calories de l’air ambiant, de l’extérieur par exemple. Ces calorie traverse un échangeur qui permettra au gaz frigorigène de passer d’un état liquide à un état gazeux. Ce qui permet de réaliser de très grandes économies.

Le prix d’un ballon d’eau chaude thermodynamique va de 2 000 euros à 4 000 euros, installation comprise, pour un modèle de 230 à 300 litres environ.

Le ballon d’eau chaude à échangeur

Un ballon d’eau chaude à échangeur est une variante du chauffe-eau solaire. Un liquide antigel récupère la chaleur dans un premier temps. Elle circule ensuite à travers un serpentin à l’intérieur du ballon pour chauffer l’eau.

Le prix d’un ballon eau chaude à échangeur s’élève au moins à 450 euros.

Le prix d’un ballon d’eau chaude selon sa capacité

La capacité des cumulus, qu’ils soient électriques, à gaz ou solaires, va de 50 litres à 300 litres. Le prix est différent pour chaque modèle. Par exemple, pour un cumulus électrique de 100 litres, il oscille entre 100 euros et 600 euros. En revanche, le prix ballon eau chaude 250 litres va de 250 euros à 900 euros.

Il est important de bien choisir le modèle, en tenant compte de vos besoins. En effet, si ces derniers sont sous-évalués, vous risquez de manquer d’eau chaude dans la journée. En revanche, des besoins surestimés entraînent une surconsommation énergétique.

Vous pouvez vous référer à une base de 50 litres d’eau chaude par jour en moyenne pour une personne adulte. Néanmoins, la consommation dépend de vos habitudes et de la configuration de votre logement. Par exemple, elle est plus importante avec une baignoire qu’avec une douche.

Par ailleurs, il faut considérer le fait que vous mélangez constamment l’eau chaude avec de l’eau froide. Aussi, pour une consommation de 40 litres, vous utiliserez près de 22 litres d’eau chaude en prenant une douche.

Prenez donc le temps de faire le point sur vos besoins. Sans oublier de prendre une marge afin d’avoir une réserve supplémentaire.

Toujours inclure le coût de l’installation dans le prix du ballon d’eau chaude

L’aide d’un professionnel est nécessaire pour l’installation de votre ballon d’eau chaude. En effet, cette opération requiert un savoir-faire particulier. De plus, en fonction de la configuration, une extension de la plomberie peut être nécessaire.

Un professionnel est en mesure de réaliser les travaux selon les règles de l’art. Il saura choisir le bon emplacement pour faciliter l’acheminement de l’eau vers le robinet. De même, il pourra s’occuper des travaux d’extension nécessaires.

Plusieurs éléments sont pris en compte pour déterminer le prix de l’installation. Celui-ci peut notamment dépendre de l’ampleur des travaux. 

Aussi, pour l’installation d’un ballon d’eau électrique, comptez entre 600 euros et 1 200 euros. Pour un cumulus à gaz, le prix varie entre 500 euros et 1 000 euros. Toutefois, le tarif peut atteindre 3 000 euros pour les installations plus complexes.

Un entretien régulier est également à prévoir. Dans ce cas, vous devez vous préparer au coût de la main-d’œuvre, ainsi qu’au prix des pièces à remplacer, si cela est nécessaire. Par exemple, le prix changement groupe de sécurité ballon d’eau chaude est de 100 euros en moyenne. L’équipement en lui-même coûte entre 15 euros et 90 euros.

Pour éviter les mauvaises surprises lors de vos travaux, trouvez des artisans professionnels et fiables sur Upkay. Notre plateforme vous met en relation avec des artisans qualifiés qui travaillent en toute transparence. Vous aurez ainsi un devis précis, gratuit et sans engagement en amont. Cela vous permettra de maîtriser votre budget en incluant au préalable le prix du ballon d’eau chaude et le coût de l’installation.

Prix du ballon d’eau chaude et réduction d’impôt

Vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier d’une aide financière, provenant de l’État ou d’acteurs privés, pour l’achat ballon eau chaude et l’installation. Elles permettent alors de réduire vos dépenses.

Ces aides financières sont principalement octroyées pour les équipements qui contribuent à des économies d’énergie. Elles concernent ainsi les ballons d’eau chaude solaires ou thermodynamiques. Leur montant dépend de la technologie et de la performance de l’appareil, ainsi que de vos revenus.

Le crédit d’impôt et MaPrimeRénov’

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est octroyé aux ménages à revenus intermédiaires. Les ménages modestes et très modestes bénéficient d’une prime dénommée Ma Prime Rénov.

Les ménages aisés sont désormais exclus du dispositif. Afin d’accéder à ces primes, vous devez répondre au seuil de revenus préalablement fixés.

Les Primes Énergie

Il s’agit des primes versées par des acteurs privés, considérés comme pollueurs (fournisseurs d’énergie ou grandes surfaces). Des seuils d’émission de polluants et de performance énergétique doivent être respectés afin d’en bénéficier.

L’Éco Prêt à Taux Zéro

Vous pouvez obtenir l’Éco PTZ pour l’achat d’un chauffe-eau solaire ou thermodynamique uniquement si votre équipement fait partie d’un bouquet de travaux.

La TVA réduite à 5,5 %

Un taux de TVA réduit à 10 % s’applique pour le prix ballon eau et le coût d’installation si votre logement répond aux critères imposés. Elle peut baisser jusqu’à 5,5 % si l’équipement respecte certains critères énergétiques. Les travaux éligibles au CITE et à MaPrimeRénov’ bénéficient automatiquement de ce taux réduit à 5,5 %.

Les aides de l’Anah

Vous pouvez accéder aux aides de l’Anah à condition de ne pas avoir bénéficié de l’Éco PTZ dans les cinq dernières années précédant la demande. Vous devez également répondre au seuil de ressources fixé.

Seuls les logements ayant plus de 15 ans bénéficient de ces aides.

Le chèque énergie

Le chèque énergie vous permet de payer vos factures d’énergie ou les dépenses pour vos travaux. L’attribution du chèque est fixée en fonction de vos revenus : plus ces derniers sont modestes, plus son montant augmente. Il peut alors aller de 48 euros à 277 euros par an.

Vous avez fait votre choix ? Sélectionnez un installateur agréé proche de chez vous pour les travaux grâce à Upkay !

Pour aller plus loin: Comment poser un ballon d’eau chaude?

Pour aller plus loin: Comment régler et entretenir son ballon d’eau chaude?

Pour aller plus loin : Comment choisir son ballon d’eau chaude?

Vous avez fait votre choix, sélectionnez un installateur agrée proche de chez vous.

Laisser un commentaire

Fermer le menu